DECLARATION DU MPP SUR LA SITUATION DE DETENTION DU PRESIDENT ROCH MARC CHRISTIAN KABORE

0

Ceci est une déclaration du Mouvement du Peuple pour le Progrès.

Peuple du Burkina Faso,

Amis du pays des hommes intègres,

Cela fera bientôt un (1) mois que le président démocratiquement élu du Burkina Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a été contraint à la démission par des militaires qui ont installé le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR).

Depuis lors, le MPSR avait donné des signes de décrispation en recevant différents acteurs nationaux et internationaux. C’est ainsi qu’une délégation de la CEDEAO fut reçue et a été autorisée à rendre visite au Président Roch Marc Christian KABORE.

Puis ce fut le tour des partis et formations politiques d’être reçus. A l’issue de la rencontre, une délégation de ces partis politiques a pu rendre visite au Président KABORE.

Au cours de ces rencontres et d’autres concertations avec divers acteurs, le Président du MPSR a régulièrement informé ses interlocuteurs de ce que la seule personnalité détenue à l’issue des évènements de fin janvier 2022 est le Président Roch Marc Christian KABORE.

Roch Marc Christian Kaboré

Dans son premier discours solennel à la Nation à la veille de l’arrivée de la délégation de la CEDEAO au Burkina Faso, le Président du MPSR a promis à l’opinion nationale et internationale de gérer le pouvoir d’Etat conformément à l’Acte fondamental qu’il a proclamé et à la Constitution du Burkina Faso et cela, dans le respect des engagements internationaux de notre pays.

Ces univers normatifs consacrent le principe de la liberté individuelle au bénéfice de tout citoyen pour autant qu’il ne soit l’objet d’aucune poursuite ou d’aucune condamnation et proscrivent toute condamnation pour délit d’opinion.

A l’analyse de ce qui précède, le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) est inquiet et s’interroge alors sur la détention par les nouvelles autorités du Burkina Faso de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE.

Les inquiétudes du MPP sont fondées sur les conditions de détention du Président KABORE. En moins d’un mois, celui-ci a été déplacé à plusieurs reprises avec des conditions de détention de plus en plus durcies. 

Le MPP est interrogateur sur le statut du détenu d’autant plus qu’après les fondements juridiques de cette détention qui sont à rechercher, s’il n’y a pas violation pure et simple des textes sus-évoqués, il y a un déphasage entre cette détention et les circonstances de l’avènement du MPSR.

Alassane Bala Sakandé / Président du MPP

En effet, il est établi irréfutablement que le Président démocratiquement élu, Roch Marc Christian KABORE, oint d’une sagesse dont seuls sont pourvus les hommes de Dieu habités par un amour incommensurable pour leur peuple, a refusé d’être la cause d’un bain de sang de ses compatriotes et ce faisant, a rendu sa démission. On en déduit qu’un homme aussi altruiste ne peut constituer une entrave à l’action de ceux à qui il a, sans résistance, remis le pouvoir.

Peuple du Burkina Faso,

Vaillants et intrépides combattants de la liberté, de l’intégrité et de la paix,

Au regard de ce qui précède, le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) :

  1. Invite
  2. le Président du MPSR, le Lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA, à tenir les engagements pris de veiller au respect des droits fondamentaux de tout citoyen reconnus par l’Acte fondamental, la Constitution et divers instruments internationaux auxquels le Burkina Faso est partie et conséquemment ;
  3. les nouvelles autorités du Burkina Faso à libérer sans délai ni conditions le Président Roch Marc Christian KABORE.
  4. Appelle
  5. les autorités coutumières et religieuses à investir leur sagesse dans toutes les sphères sociales du pays pour la libération du Président KABORE ;
  6. la communauté internationale à se préoccuper davantage du sort du Président en signifiant aux autorités militaires, son rejet des emprisonnements politiques ;
  7. les amis du Burkina Faso à nous traduire leur amitié par leur implication personnelle en faveur de la libération du Président KABORE.

Le MPP réaffirme son engagement à œuvrer aux côtés de toutes les forces vives de la nation pour le progrès économique et social du Burkina Faso.

Démocratie – Egalité – Progrès

Ouagadougou, le 22 février 2022

                                        Pour le Bureau Exécutif National,
Le Président du Parti Alassane Bala SAKANDE

Leave A Reply

Résoudre : *
26 × 5 =